×
A
A
A
Réglage

Vœux du président Ilham Aliyev pour la Journée de solidarité des Azerbaïdjanais du monde et du Nouvel An VIDEO

- Chers compatriotes,

L’année 2023 est sur le point de s’écouler. En 2023, de nombreux événements importants ont eu lieu dans la vie de notre pays. Cependant, parmi ces événements, la restauration de notre souveraineté nationale restera à jamais gravé dans la mémoire du peuple azerbaïdjanais. À la suite d'une opération antiterroriste d’une journée en 2023, l’Azerbaïdjan a pleinement restauré sa souveraineté nationale, le retrait des troupes du territoire azerbaïdjanais a été assuré, l’armée ennemie a été détruite, les équipements militaires de l’ennemi ont été détruits ou pris comme butin. A l'occasion de cet événement historique, je voudrais féliciter chaleureusement tout le peuple azerbaïdjanais.
Lorsque notre drapeau a été hissé à Choucha et dans les autres territoires libérés après la fin de la Seconde guerre du Karabagh en 2020, nous savions tous très bien que notre travail était inachevé. L’Azerbaïdjan devait restaurer pleinement sa souveraineté nationale et il l’a fait.
Pendant trois ans, nous voulions le régler pacifiquement. Nous pensions que les dirigeants arméniens analyseraient correctement les résultats de la Seconde guerre du Karabagh et en tireraient des conclusions. Malheureusement, cela n’a pas été le cas. Pendant trois ans, l’Arménie n’a pas rempli ses engagements, elle a même préparé de nouvelles provocations militaires contre nous et les a réalisées. Une troupe arménienne de 15 000 hommes installée illégalement sur notre territoire n'a pas été retirée du Karabagh. Au contraire, de nouvelles armes, munitions, équipements militaires et mines ont été introduits dans le Karabagh et la terreur des mines a été poursuivie contre nous.
Bien entendu, nous ne pouvions pas accepter cette situation. Nous avons averti à plusieurs reprises les dirigeants arméniens et les pays occidentaux qui la soutiennent que cette situation ne pourrait pas durer. Soit le régime séparatiste doit se libérer, soit l’armée arménienne doit être retirée de notre territoire, ou bien nous restaurerons notre souveraineté nationale par la force. Malheureusement, nos paroles n’ont pas été entendues. L’opération antiterroriste, lancée le 19 septembre et ayant duré seulement une journée, s’est terminée par la victoire complète de l’armée azerbaïdjanaise. Le régime séparatiste s’est effondré, s’est agenouillé devant nous, a hissé le drapeau blanc, s’est rendu, a été expulsé à jamais de nos terres. Ainsi, le séparatisme a été éradiqué en Azerbaïdjan et ce fléau ne peut plus se reproduire sur nos terres.
L’armée azerbaïdjanaise a une fois de plus fait preuve de professionnalisme, d’héroïsme, nos soldats et officiers ont fait preuve de dévouement. Qu’Allah ait les âmes de tous nos martyrs ! Le souvenir des martyrs restera à jamais gravé dans nos cœurs. Je dois préciser que le sang de nos martyrs a été vengé. Le sang de nos soldats, officiers, civils, victimes de Khodjaly, tombés en martyr pendant les Première et Seconde guerres du Karabagh, ainsi que lors de l’opération antiterroriste, a été vengé sur le champ de bataille.
En avril 2023, nous avons pleinement restauré notre intégrité territoriale. Un poste de contrôle frontalier a été mis en place à la frontière azerbaïdjano-arménienne en direction de Latchine et depuis ce jour-là, l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan a été pleinement restaurée. Le peuple azerbaïdjanais se souvient très bien de l’agitation qui s’est produite dans le monde, en particulier dans les pays occidentaux qui se tiennent aux côtés de l’Arménie et la soutiennent constamment, et des accusations infondées ont été portées à notre encontre. Aucune accusation, aucune pression n’a pu influencer notre volonté. J’ai dit que personne ne pouvait influencer notre volonté. Nous sommes sur la bonne voie, nous avons pris le contrôle de notre propre frontière et nous ne permettrons à personne de dominer sur nos terres. C’est notre terre, nous sommes propriétaires de cette terre, nous ferons tout ce que nous jugerons nécessaire dans le cadre du droit international, y compris du droit international humanitaire. Les envahisseurs, ni les forces anti-azerbaïdjanaises, n’en ont pas tiré de leçon. C’est pourquoi l’opération antiterroriste menée en septembre était nécessaire, nous l’avons menée à bien et nous en sommes fiers. Chaque citoyen azerbaïdjanais, chaque Azerbaïdjanais vivant sur la planète est à juste titre fier.
Aujourd’hui, le Karabagh et le Zenguézour oriental sont devenus un grand chantier de construction. Nous reconstruisons nos villes et villages et cette année, près de 5 000 anciens déplacés sont retournés dans leurs terres natales. En mars dernier, à la veille de la fête de Novrouz, il y avait une joie festive dans le village de Talych, les déplacés étaient retournés dans leurs foyers. En août, la ville de Fuzouli et le village de Zaboukh étaient en fête. Cette année, les anciens déplacés sont retournés à Latchine alors qu’on célébrait le Jour de l’Indépendance. Le 28 mai était une grande fête à Latchine. Avant cela, comme vous le savez, les anciens déplacés se sont installés dans le village d'Aghaly et la vie a donc désormais repris dans cinq localités.
Je dois également dire qu’en 2024, les anciens déplacés et les réfugiés retourneront dans plusieurs localités. Je veux leur annoncer cette bonne nouvelle aujourd’hui et je veux les informer que durant l’année, les villages de Kerkidjahan, Malibeyli et Tourchssou seront entièrement restaurés pour accueillir les anciens déplacés. Dans le même temps, les habitants de Khodjaly et de Khankendi rentreront chez eux au cours de l’année.
En outre, plusieurs localités seront prêtes à accueillir les anciens déplaces. Nous, les propriétaires de ces terres, sommes des édificateurs. Pendant 30 ans, les Arméniens ont détruit nos terres, détruit toutes nos maisons, nos sites historiques et mosquées, ont commis un génocide contre nous et, en même temps, un urbicide et un écocide. Nos rivières ont été empoisonnées, nos forêts ont été détruites. Tout cela a été commis par l’État arménien. Malheureusement, ces crimes ne sont pas devenus un objet de condamnation en Occident.
Aujourd’hui, les doubles standards règnent en Occident. Le peuple azerbaïdjanais le sait très bien et en même temps, il sait très bien que nous ferons ce que nous savons malgré toutes les pressions, toutes les menaces et les accusations infondées. Nous continuerons de le faire tout comme nous l’avons fait. Les dirigeants arméniens devraient également tirer les conséquences de ces leçons historiques et se comporter de manière à ne pas attirer notre colère.
Cette année, nous avons mené avec succès notre politique dans le domaine économique. Une économie indépendante nous permet de ne dépendre de personne, de ne dépendre d’aucune institution financière internationale et c’est le cas.
Nous avons considérablement renforcé notre armée, le professionnalisme s’est amélioré, de nouvelles unités armées ont été créées et ces unités armées, ainsi que les autres unités armées, ont fait preuve d’un grand professionnalisme dans les opérations antiterroristes. De nouvelles armes, de nouveaux équipements militaires ont été achetés, de nombreux nouveaux contrats ont été signés. Je dois également déclarer que l’année prochaine, la production nationale à des fins militaires augmentera considérablement. L’année prochaine, les secteurs public et privé investiront au moins un milliard de manats dans la production de produits militaires. Ainsi, nous nous approvisionnerons des moyens essentiels, l’Azerbaïdjan deviendra un pays très sérieux à l’échelle mondiale, le volume et le nombre de nos produits militaires augmenteront de manière considérable.
Notre réputation internationale s’accroît de jour en jour. En décembre, tous les pays du monde ont décidé à l’unanimité de tenir la plus grande conférence internationale du monde en Azerbaïdjan, l’année prochaine la COP29 se tiendra en Azerbaïdjan. Il s’agit d’un grand respect de la part de la communauté mondiale à notre égard, et en même temps, ça signifie que notre transition vers l’énergie verte est hautement appréciée.
La transition énergétique verte est notre priorité et cette année, la plus grande centrale d’énergie renouvelable de la région a été mise en service en Azerbaïdjan - une centrale solaire de 230 mégawatts est déjà entièrement intégrée dans notre système énergétique.
Sur la base des contrats et des protocoles d'accord signés, 10 000 mégawatts d’énergie et de sources d’énergie renouvelables seront créés en Azerbaïdjan au cours des prochaines années, et l’Azerbaïdjan figurera parmi les leaders mondiaux dans ce domaine.
Bien entendu, l’organisation de la COP29 en Azerbaïdjan, la conférence internationale consacrée au changement climatique, montre clairement, une fois de plus, notre succès dans ce domaine.
2023 a été déclaré Année Heydar Aliyev en Azerbaïdjan. Le 100e anniversaire de la naissance du Leader national Heydar Aliyev a été célébré dans tout le pays. L’anniversaire de mon père, cette journée précieuse pour moi, je l’ai passé à Choucha. En m’adressant au peuple azerbaïdjanais depuis la place centrale de Choucha, j’ai exprimé mes paroles sincères et déclaré que le plus grand signe de respect pour la mémoire du Leader national était nos actions. Je crois que le drapeau national que j’ai hissé le 15 octobre à Aghdéré, Askéran, Khodjavend, Khodjaly et Khankendi est un signe du plus grand respect pour la mémoire du Leader national. Notre défilé de la victoire du 8 novembre sur la place centrale de Khankendi est un signe de notre plus grand respect pour la mémoire du Leader national.
Aujourd’hui, les Azerbaïdjanais du monde sont à juste titre fiers de l’Azerbaïdjan indépendant. Les Azerbaïdjanais du monde célèbrent aujourd’hui la Journée de solidarité des Azerbaïdjanais du monde avec une humeur tout à fait nouvelle. Depuis trois ans, les Azerbaïdjanais du monde vivent avec enthousiasme, comme tout le peuple azerbaïdjanais, ils gardent la tête haute.
Notre victoire historique - celle dans la Seconde guerre du Karabagh, les mesures antiterroristes locales, notre libération des envahisseurs et l’effondrement du régime séparatiste unissent à juste titre tous les Azerbaïdjanais comme les cinq doigts de la main. Le « Poing fermé de fer » était le symbole de notre histoire de Victoire. Aujourd’hui, en même temps, le « Poing fermé de fer » est le symbole de notre union, je veux assurer le peuple azerbaïdjanais et les Azerbaïdjanais du monde que le « Poing fermé de fer » sera toujours en place.
Chers frères et sœurs, je vous souhaite une bonne santé et du succès. Je souhaite que l’année 2024 soit une année fructueuse pour notre pays et notre peuple. Joyeuse fête !

 

Chronique officielle 2024-01-01 00:02:00

Video