×
A
A
A
Réglage

L’OMS intensifie l’initiative phare du Directeur général visant à lutter contre la tuberculose

Bakou, 25 mars, AZERTAC

 l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) annonce qu’elle étend la portée de l’Initiative phare du Directeur général de l’OMS sur la tuberculose à la période 2023-2027, afin d’accélérer les progrès visant à éradiquer la tuberculose et à parvenir à la couverture sanitaire universelle d’ici à 2030, selon le site web de l’OMS.
La tuberculose reste la maladie infectieuse la plus mortelle au monde. Elle tue 1,6 million de personnes chaque année et en affecte des millions d’autres, entraînant des répercussions considérables sur les familles et les communautés. La pandémie de COVID-19, conjuguée aux crises actuelles que sont les conflits armés, l’insécurité alimentaire, les changements climatiques et l’instabilité politique et économique, a anéanti des années de progrès réalisés dans la lutte contre la tuberculose. L’année dernière, pour la première fois en près de 20 ans, l’OMS a signalé une hausse du nombre de personnes atteintes de tuberculose et de tuberculose pharmacorésistante, ainsi qu’une augmentation du nombre de décès.
« La tuberculose est évitable, traitable et curable, et pourtant ce vieux fléau qui afflige l’humanité depuis des millénaires continue de causer des souffrances et de tuer des millions de personnes chaque année », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. « L’OMS est déterminée à aider les pays à intensifier leurs efforts de lutte en élargissant l’accès aux services de prévention, de détection et de traitement de la tuberculose, dans le cadre de leur démarche en faveur de la couverture sanitaire universelle, et à renforcer leurs moyens de défense contre les épidémies et les pandémies. »
L’initiative phare du Directeur général de l’OMS sur la tuberculose s’appuie sur les progrès accomplis et les enseignements tirés au cours de la période 2018-2022. Elle vise à renforcer la prestation de soins de qualité aux personnes vivant avec la tuberculose grâce à un accès équitable aux diagnostics rapides recommandés par l’OMS, à un traitement plus court et entièrement oral de l’infection et de la maladie, et à un meilleur accès à la protection sociale et à d’autres innovations, y compris les outils numériques pour la santé.
Cette initiative souligne qu’il est urgent de consacrer davantage d’investissements nationaux et internationaux aux services, à la recherche et à l’innovation en matière de tuberculose, et notamment à la mise au point de nouveaux vaccins. Elle appelle à reconnaître les services et programmes de lutte contre la tuberculose, en particulier dans les pays où la charge de morbidité de la tuberculose est élevée, comme une composante essentielle des systèmes de santé, car ils viennent étayer les soins de santé primaires ainsi que la préparation et la riposte aux pandémies.
L’initiative phare du Directeur général vise à stimuler l’action multisectorielle et la responsabilisation pour s’attaquer aux principaux facteurs de l’épidémie de tuberculose : la pauvreté, la sous-alimentation, le diabète, le VIH, la consommation de tabac et d’alcool et les mauvaises conditions de vie et de travail, entre autres. Il est indispensable et particulièrement opportun d’élargir la portée de cette initiative au moment où les partenaires internationaux se préparent à la prochaine Réunion de haut niveau des Nations Unies sur la tuberculose.
Cette année, la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose a pour thème « Oui ! Nous pouvons mettre fin à la tuberculose ! ». L’objectif est de promouvoir l’optimisme et de favoriser un leadership de haut niveau, une hausse des investissements, l’adoption rapide de nouvelles recommandations de l’OMS et le renforcement des partenariats multisectoriels pour combattre l’épidémie de tuberculose.
Dans le cadre de l’initiative phare du Directeur général, l’OMS et ses partenaires lancent un appel particulier à l’action, exhortant les États Membres à accélérer le déploiement des nouveaux schémas thérapeutiques plus courts et entièrement oraux recommandés par l’OMS contre la tuberculose pharmacorésistante.
La tuberculose pharmacorésistante continue de poser un problème de santé publique urgent et fait payer un lourd tribut aux personnes touchées par la tuberculose, aux communautés et aux systèmes de santé dans le monde entier. En 2021, près d’un demi-million de personnes ont contracté une tuberculose multirésistante ou résistante à la rifampicine (tuberculose MR-RR) et seule une personne sur trois a eu accès à un traitement.
Dans les nouvelles lignes directrices de l’OMS sur le traitement de la tuberculose pharmacorésistante, il est recommandé de déployer rapidement le nouveau schéma thérapeutique BPaLM/BPaL. Ce dernier a le potentiel d’augmenter considérablement les taux de guérison en raison de sa grande efficacité, d’être plus accessible grâce à son moindre coût, et d’améliorer la qualité de vie des patients puisqu’il s’agit d’un traitement entièrement oral bien plus court que les schémas traditionnels.
« En 2023, saisissons l’occasion de faire avancer les travaux d’éradication de la tuberculose », a déclaré la Dre Tereza Kasaeva, Directrice du Programme mondial de lutte contre la tuberculose de l’OMS. « Â l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, l’OMS plaide pour un engagement politique ferme au plus haut niveau, une collaboration multisectorielle solide, y compris au-delà de la santé, et un système efficace de responsabilisation. Nous avons besoin que tout le monde - individus, communautés, sociétés, donateurs et gouvernements - fasse sa part pour éradiquer la tuberculose. Ensemble, oui, nous pouvons mettre fin à la tuberculose. »
En septembre 2023, l’Assemblée générale des Nations Unies convoquera trois réunions de haut niveau portant sur la couverture sanitaire universelle, la préparation et la riposte aux pandémies et l’éradication de la tuberculose. Il existe des liens évidents entre ces questions, et les chefs d’État délibéreront pour accélérer l’action menée, y compris en vue de mettre fin à la tuberculose.

 

Sante 2023-03-25 11:22:00