AGENCE D'INFORMATION
D'ETAT DE L'AZERBAÏDJAN

A
A
A
Réglage

Le Parquet général a préparé une vidéo en six langues sur les attaques terroristes de l'armée arménienne contre Gandja

Bakou, 29 octobre, AZERTAC

À la suite des attaques à la roquette et à l'artillerie lourde des forces armées arméniennes les 4, 11 et 17 octobre, 26 personnes, dont 10 femmes et 6 enfants, ont été tuées et 138 personnes ont été blessées à Gandja, la deuxième ville d'Azerbaïdjan et le berceau de l'histoire et de la culture anciennes. Des éléments d’nfrastructure civile, des monuments historiques et culturels ainsi que des véhicules ont subi de graves dommages dans la ville, selon le Parquet général de la République d’Azerbaïdjan.
En tirant des roquettes sur Gandja, ville ancienne, centre du patrimoine historique et culturel de l'Azerbaïdjan, l'Arménie a une fois de plus démontré sa politique de vandalisme de longue date, ciblant non seulement l'Azerbaïdjan, mais aussi le patrimoine culturel mondial et les valeurs universelles.
Le Parquet général de la République d'Azerbaïdjan a préparé, en langues française, espagnole, allemande, russe, anglaise et arabe, une vidéo intitulée « Que savez-vous de la ville de Gandja, victime de l'agression arménienne ? » afin d'informer la communauté mondiale des actes de crime commis par les forces armées de la République d'Arménie.
Le Parquet général azerbaïdjanais lancera un appel à toutes les organisations internationales afin d'exposer une fois de plus l’esprit d’occupant et d’agresseur de l'Arménie sur la scène internationale, pour l’application des sanctions en vertu du droit international contre l'État agresseur.

 

Societe 2020-10-29 11:34:00